fbpx
Logo Loading

Après sa “Rentrée Artistique et Culturelle Universitaire” et le “11 mai”, L’EACE reste régulier dans son programme d’activités de l’année 2018

Un décor assez simple fait de tissus multicolores, avec une légère domination du rouge. Des planches posées pour soutenir un voile central ; coup de balais…C’est le terrain de handball du campus d’Abomey-Calavi que le club UNESCO, Ensemble Artistique et Culturel des Étudiants (EACE)  a choisi, ce jeudi 07 juin 2018 pour honorer la 25ieme édition de la célébration du Gari. C’était en complicité avec l’Association des Délayeurs Nocturnes et tous les amoureux de cette denrée alimentaire populaire au Bénin. A cette occasion comme d’habitude un concours particulier dans son genre est organisé. Il permet d’élire le meilleur délayeur de l’année. Mais en marge de cela, un deuxième concours « d’art culinaire », se tiendra sur l’initiative le Bureau directeur.

Comme prévu, les préparatifs du jour ont débuté depuis 09h du matin par l’aménagement et l’installation du lieu. La journée a été faite de « vas et viens » entre la revue des spectacle prévus et la mise en place du lieu et du dispositif de l’activité, sous les regards des étudiants plutôt habitués au manège.

C’est une activité qui moi m’amuse, personnellement

À 18 h 18 minutes, le top a été donné face à un public déjà présent et impatient depuis 16h. «C’est une activité qui moi m’amuse, personnellement ; je viens voir parce que c’est vrai que je consomme du Gari, mais la façon dont les participants au concours (meilleur délayeur) le font, moi je ne peux pas » confie, Narcisse un étudiant de la FAST qui a du se perché dans les arbres pour suivre ce qui se passe.

Sur fond d’animations et de tableaux de danses traditionnelle de la section Danse Nationale et Théâtre les différents invités, représentants des institutions universitaires et autres venu d’ailleurs, ont été installés.

Les participants aux différents concours sont aussi invités à prendre place pendant que le Directeur de l’EACE, M Fancy Carlos Zinsou énonce les règles de participation. Après une farouche compétition en plusieurs phases agrémentées par les prestations de danse, de théâtre et de chorégraphies données par les différentes sections de l’EACE, c’est le sieur Buno Kouete qui a remporté la première place dans la catégorie Arts Culinaires, grâce à son met cuisiné à base du Gari. Le sieur Enock Aidjinou quant à lui, a été le vainqueur de la 25ieme édition de la célébration de la fête du gari. Il détient désormais le titre de Meilleur délateur 2018. Les responsables des différentes sections de l’EACE n’ont pas manqué d’exprimer leur satisfaction de cette organisation qui a rassemblée autant de jeunes étudiants qui ont une fois encore témoigné de leur amour pour le farine de manioc (Gari)

Le directeur de cette mandature, Fancy Carlos Zinsou et ses collaborateurs, confirment avoir tenu le pari grâce aux différentes partenaires qui n’ont pas manqué eux aussi de soutenir l’événement tant attendu. « Pour nous, le pari est tenu encore une fois. Ce n’est jamais facile, d’ailleurs on ne serait pas fier de réussir facilement. Donc nous comme content de l’avoir organisé… »

C’est aux environs de 22 heures que l’événement a pris fin par le mot de l’imprésario. On peut déjà donc espérer les prochaines activités de L’Ensemble Artistique et Culturel des Étudiants.

Chaque année, plus de cinq cent étudiants assistent à la célébration de la fête du Gari, une fête initiée par les étudiants eux même il y a 25 ans pour valoriser cette denrée populaire au Bénin en général et fortement utilisée par la communauté estudiantine.

 

Par #LopezFaizoun

Pour Bénincréa

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *