Logo Loading

Le collectif Generation Films reçoit en ce moment, les candidatures pour le Fonds pour la jeune création francophone

Par cette initiative, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), la Fédération Wallonie-Bruxelles et Wallonie Bruxelles International (FWB-WBI), le Film Fund Luxembourg (FFL), la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), Téléfilm Canada, TV5 Monde, Orange Studio, France Télévisions, la SACD, la SACD Belgique et la SACD Canada ont la volonté d’accompagner l’émergence de jeunes auteurs et de soutenir les écritures et dramaturgies propres aux différents territoires concernés. Ils contribuent ainsi à renforcer le dynamisme de la création à différents niveaux : cinéma, séries audiovisuelles ou contenus web, et à différents stades : développement, production et post-production.

L’objectif est de soutenir et d’encourager la structuration d’un écosystème audiovisuel local et le développement de projets qui pourront rencontrer leur public aussi bien localement qu’à l’international.

À partir de 2020, et grâce à la contribution financière de l’Union européenne et du CNC, ainsi que du support de l’Organisation des états ACP, le Fonds pour la jeune création francophone est renforcé par l’action « DEENTAL-ACP ».

Ainsi, les projets soutenus au stade de la production, s’ils répondent aux critères d’éligibilité, pourront bénéficier d’un « bonus financier » qui permettra d’augmenter le montant des aides attribuées. DEENTAL-ACP a aussi pour objectif de mettre en place des actions d’accompagnement pour les projets soutenus et de formation à destination de leurs auteurs et producteurs, afin de soutenir la structuration du secteur audiovisuel dans les pays ACP.

Qui peut postuler ?

Le Fonds est dédié aux « jeunes » auteurs / réalisateurs : c’est-à-dire pouvant justifier d’au moins un court-métrage et au maximum un long-métrage de plus de 60 min déjà diffusé en salles ou en festival international.

Les auteurs, réalisateurs et producteur principal doivent être originaires d’Afrique subsaharienne francophone, c’est-à-dire d’un ou plusieurs pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cap-Vert, Cameroun, Congo Brazzaville, Congo RDC, Côte d’Ivoire, Djibouti, Gabon, Guinée, Iles Comores et Ile Maurice, Madagascar, Mali, Niger, République Centrafricaine, Rwanda, Sénégal, Les Seychelles, Tchad, Togo ainsi que d’Haïti.

La société qui dépose le projet doit pouvoir justifier :

  • de son implantation dans l’un de ces pays,
  • être détentrice des droits du projet concerné. Exceptionnellement, sur demande justifiée, il pourra être accepté que les droits soient détenus par une autre société, coproductrice du projet. Une dérogation devra être demandée en amont du dépôt du projet,
  • de douze mois d’existence au moment du dépôt.

Quels sont les projets concernés ?

Le Fonds est réservé aux projets d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles de différents formats :

  • Long-métrages (d’une durée de plus de 60 minutes pour un projet d’œuvre cinématographique ; ou 52 minutes pour un projet TV).
  • court-métrages
  • séries TV
  •  contenus web

Ces projets peuvent être du genre fiction, animation ou documentaire.

Pour ce qui concerne les projets de long-métrage (d’une durée de plus de 60 minutes pour une œuvre cinématographique ou 52 minutes pour un projet TV), seules les demandes d’aides présentées pour le premier ou le deuxième long-métrage du réalisateur sont éligibles au Fonds.

Modalités

Deux appels sont ouverts chaque année : un premier concernant les projets en développement, un deuxième concernant les projets en production et post-production.

L’appel 2021 pour les projets en développement sera ouvert du 11 janvier au 1er avril 2021 à 23h TU.

Celui pour les projets en production et post-production sera ouvert d’avril à juillet 2021.

Les aides aux projets ne peuvent être accordées qu’aux projets déposés en ligne sur le site durant l’appel, examinés et retenus par la commission chargée de sélectionner les projets.

La langue de tournage doit être en majorité relative la langue française. Toutefois, les langues locales officielles ou en usage du ou des territoires de l’histoire du scénario ou de tournage peuvent être acceptées pour des raisons artistiques. Dans ce cas, tout projet soutenu par le fonds devra être sous-titré en français.

Tous les candidats sont priés de lire attentivement le règlement intérieur avant de soumettre leurs dossiers.

Deadline : 1er avril 2021

BY:

ruchidakpo1@gmail.com

| Journaliste & Blogueur | Communicateur | Traffic Manager |

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *