fbpx

Sêminvo L’Enfant Noir est artiste slameur, écrivain et administrateur de l’association La Communauté Slamwood au Bénin. Depuis quelques années il représente son pays, le Bénin dans divers rendez-vous du Slam : festivals et compétitions en Europe et en Afrique. Il rencontre des jeunes de divers horizons et transmet un message tout en se faisant aussi le porteur de voix des autres, d’ailleurs à ici. Porteur de voix mais aussi porteur d’initiative. Justement Seminvo l’Enfant noir porte à la coupe de la communauté béninoise, la toute première édition d’une compétition dénommée La Coupe Nationale du Mot…

une compétition au cours de laquelle les mots s’affrontent

La coupe du mot ?

La Coupe Nationale du Mot est une compétition de Slam-Poésie ouverte à tous les slameurs amateurs ou professionnels; une compétition au cours de laquelle les mots s’affrontent et se confrontent à l’auditoire qui décide des gagnants.  Et bien sûr bien d’autres récompenses tomberont.

La Coupe Nationale du Mot car le slam est avant tout une compétition dont le but est de récompenser le Slam à travers sept meilleurs performeurs sur toute l’étendue du territoire béninois. Les gagnants de la Coupe Nationale du Mot, iront défendre et honorer notre pays lors des compétitions et Festivals internationaux.

A quand les batailles ?

Elle a lieu en trois phases. La première, celle de la présélection du 20 mars au 20 mai, consiste à envoyer un texte à Slamwood selon le règlement de la compétition. La seconde phase consiste à organiser les confrontations entre les poètes dans leur zone afin de déterminer les finalistes. La grande finale enfin aura lieu le 17 novembre à Cotonou.

Bénincréa vous signe un chèque tout de suite?

Nous n’allons pas être mécontent d’avoir de l’argent, mais ce n’est pas le plus important pour nous. En réalité Nous avons besoin de prix. Pas d’argent. Je voudrais juste lancer mon appel  dans ce sens à toute bonne volonté qui veut accompagner un tel projet. Nous nous sommes occupés de toutes les dispositions pour faire participer nos poètes que ce soit en France, au Niger, au Gabon, Burkina Faso et j’en passe.

Merci Sèminvo. 

Merci Bénincréa

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *