fbpx
Logo Loading
  • Benin : 97°F

Dans le cadre de Houenouxo saison 2, à la médiathèque Le Centre, la compagnie Irikpè Art et Culture a présenté ce mercredi 18 juillet, son spectacle « le sacrilège ».

« Quelque soit la force et la puissance d’un enfant, il ne doit jamais se retourner contre ses parents ». C’est du moins la leçon à retenir du spectacle de théâtre « Le sacrilège », présenté par la compagnie Irikpe art et culture ce mercredi 18 juillet à la médiathèque LE CENTRE.

Cette pièce relate l’histoire du jeune Djaglo qui utilisera le pouvoir hérité de son père Aïdodè contre ce dernier, mais comme l’a su bien conclure le narrateur « la patate a fait à l’igname un gris-gris afin que ses tubercules grossissent mais l’igname ingrat et vaniteux s’est moqué de la patate et celle-ci se retint de lui donner le secret de se protéger contre la sécheresse ; ainsi va la vie […] »

La pièce de feu Adjovi a donc été mis en scène par Humbert Boko Bishop, qui reste fidèle à son activité créative depuis des années. Cette fois- ci c’est à la médiathèque LE CENTRE que le metteur en scène  pose son œuvre pour le plaisir du jeune public. Et sur la scène, il y avait cinq acteurs de la compagnie IRIKPE ART ET CULTURE à savoir, Olatoundji Boko Bishop dans le rôle de Gankpanou et de Koula, Clément Kakpo aussi dans le rôle de conteur et musicien, Tchanhoun Félicien Félicien également conteur, Casimir Agbla dom-dom dans le rôle du vieux Aïdodè et Grimaud Brado dans le rôle du fameux Djaglo.

Rendez-vous est encore pris pour le mois prochain pour la suite de l’évènement Houénouxo.

Par Fidèl Kassa

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *