fbpx
Logo Loading

L’ONG CREJA en collaboration avec Christi-ashion et Lumiere Du Monde a célébré la Journée Internationale de Femme ce Samedi 17 mars 2018 dans la commune d’Abomey-Calavi. C’était une occasion pour la remise d’attestation à plus d’une dizaine de femmes ayant suis diverses formations en vue d’être autonomes.
« Aujourd’hui pour sortir, je ne suis plus obligée d’acheter des boucles d’oreilles ailleurs; je peux m’habiller  moi-même et je reçois également des commandes de certaines amies ; je gagne de l’argent. », s’exclame Kpade p. Jeanne, élève en classe de terminale qui a suivi l’une des formations organisées par l’ONG CREJA, entendez creuset de Reflexion de la Jeunesse Africaine. Elle se dit fière d’avoir suivi ces formations et proclame y avoir gagné beaucoup de choses.
Pour la présidente de l’ONG CREJA, Christelle Lantokpode, la vie aujourd’hui ne s’articule plus autour de nos connaissances théoriques, mais plutôt sur ce que nous savons faire de façon pratique dans notre vie ; raison pour laquelle, insiste –t’elle « nous organisons plusieurs formations qui sont assurées par nos divers partenaires… ». Parlant de partenaires, il s’agit entre autre de Christy-Fashion qui est un atelier de confection d’accessoires et objets de décoration en pagnes et en papier, montage de fruit, l’agriculture urbaine et la confection des sacs biodégradables ; le cabinet la lumière du monde et bien d’autres structures de la place.
CREJA est une association de jeunes à vocation sociale qui célèbre chaque année depuis cinq ans la Journée Internationale de la Femme en organisant des débats autour des défis de la femme et de la jeunesse en générale. Mais pour cette année l’ONG a organisé différentes formations à l’issue DES lesquelles des attestations sont délivrées aux apprenants. Car dans la vie, il faut savoir faire quelques choses.
Pour M Agossou Mathieu cette cinquième édition est aussi une  action de grâce à dieu après tant d’année de dur labeur et justice faite à la jeunesse marginalisée par les affres de la politique. Il ajoute que le CREJA ne vient pas pour faire la politique et disparaitre de la cité comme on le constate dans les formations politiques. La vocation du CREJA est d’aider la jeunesse à tirer son épingle du jeu, et à s’autonomiser. Ainsi ajoute – t’il, « nous intervenons dans plusieurs domaines comme l’assistance aux enfants déscolarisés, les formations en faveur de la jeunesse et surtout la promotion de la gente féminine ».
A son tour, Elias Deguenon, mannequin de la soirée dira qu’elle a été tout simplement formidable eu en terme de qualité d’organisation. Outre les remises d’attestation, il a également été question de montrer le savoir-faire acquis par les apprenants à travers une exposition-vente des objets d’art qu’ils ont conçu d’eux même.
Le CREJA a saisi l’occasion pour lancer les formations pour l’édition prochaine avec de nouveaux modules comme : la gestion de projet, la recherche de financement, la gestion comptable et financière des projets, la gestion du secrétariat et de la caisse, et chargé de clientèle VIP.
Fidel Kassa – Bénincréa

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *