fbpx
Logo Loading
  • Benin : 97°F

Une nouvelle étoile entre dans le cosmos littéraire béninois.  Mélissa Délalie Houinsou, son nom, elle vient de faire un grand pas dans l’arène de la littérature béninoise, par le biais  son premier roman intitulé  » Paris Dangereux ». Pour le lancement de cette oeuvre, la Jeune étudiante a accueilli un public important dans le hall du chant d’oiseau de Cotonou. C’était dans l’Après-midi de ce samedi 07 juillet 2018.

Delalie Hoinsou

Alors qu’elle venait à peine de fermer 17 ans, Mélissa Délalie Houinsou a procédé au lancement de son tout premier roman le samedi dernier.Titré « Un pari dangereux », ce récit d’environ 300 pages publié aux éditions Jets d’encre en France décrit une nouvelle facette de l’amour, un angle qu’elle juge plutôt étrange.

L’amour est un thème assez vaste.Moi, j’ai développé son côté sombre, son côté tourmenté dixit Mélissa à ce sujet.

Dans un français simple et limpide, Mélissa a réussi à faire parler et agir les personnages de son œuvre autour de l’amour, l’amitié, la violence, le viol, l’échec, et la peur.

Au cours de cette cérémonie qui a consacré la jeune écrivaine dans sa nouvelle aventure, elle a été entretenue par le journaliste présentateur Fabroni Billisur son parcours et ses ambitions dans l’écriture.Mélissaa brièvement révélé au public son identité et son parcours scolaire avant de questionner le fond du roman et les styles rédactionnels utilisés, de l’écriture jusqu’à l’édition.

Le révérend père, directeur des écoles catholiques Père Aupiais de Cotonou, Dr. Arnoul Dagba, le Directeur des arts et du Livre et d’autres personnalités socio-politique étaient au rendez-vous pour soutenir la jeune écrivaine.L’affluence était plutôt importante.Des conseils, recommandations et félicitations lui ont été amplement adressés dans l’esprit d’encourager son sens d’innovation et sa détermination.

Par Richmond Dakpogan

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *