fbpx

Quatorze ans que l’artiste s’en est allé par un après-midi chaud. Théodore BEHANZIN, conteur et comédien émérite béninois, qui imposait son talent par sa voix et sa maîtrise de l’art de la parole , à été fauché par la mort dans un accident de circulation à l’ancien carrefour <<la mort>>, rebaptisé plus tard <<carrefour La vie>>.

Quatorze ans plus tard, la vie de cet artiste continue d’inspirer des générations et de susciter l’attention. C’est ainsi que dans ses habitudes d’initier et de conduire des événements significatifs pour l’art et la culture au Bénin, L’Ensemble Artistique et Culturel des Étudiants, clubs Unesco universitaire châtie les circonstances pour créer un événement qui porte son nom : les trophées <<Théodore BEHANZIN>> qui visent à encourager les jeunes scolaires dans la pratique du conte.. cette activité initiée par Cybelline De Souza, conteuse comédienne vient en prélude à la Nuit du conte , soirée annuelle autour du feu , à laquelle L’EACE a habitué la communauté estudiantine.

Les étudiants fortement mobilisés au sol , en parfaits habitués écoutent les contes que débitent des jeunes scolaires plutôt prometteurs en terme de talent. Quelques étudiants qui se tiennent debout derrière les fenêtres de leurs studios ne veulent rater aucune minute de la soirée. Pourtant la coupe du monde de football est bien dans sa phase active. Cet intérêt prononcé pour le conte est à tout point de vue une énième réussite pour L’EACE dont Théodore BEHANZIN fut l’un des pionniers en son temps.

La soirée placée sous la coupole de Eric Hector HOUNKPÈ, Directeur du FITHEB, Carole LOKOSSOU, ancienne membre de L’EACE et Brice BONOU, ancien directeur de L’EACE prendra fin avec la récompense du meilleur jeunes conteur choisi par mis six compétiteurs vénus des collèges de godomey et de Calavi.

Théodore BEHANZIN est vivant dans les mémoires.

Benincrea

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *